Quelques mots de présentation...

Paul Lombard...

« Défendre, c’est l’impératif absolu »

 

 

En choisissant de porter son nom, la promotion 2017 – 2018 de l’EDARA a choisi de rendre un hommage à ce grand avocat du barreau de Marseille puis du Barreau de Paris.

 

Maître Paul Lombard est considéré comme l'un des dix plus grands avocats français de ces 50 dernières années.

 

L’affaire qui l’a rendu célèbre est l’affaire dite du « pull-over rouge », lors de laquelle il a été l’avocat de Christian RANUCCI, l’un des derniers guillotinés en France, en 1976.

 

« Allez-vous oser condamner sur la foi d’un dossier de plâtre ? Je ne suis pas du côté des assassins, mais je ne suis pas non plus du côté de l’erreur judiciaire. Acquittez Christian RANUCCI ! Le sang se lave avec les larmes, non avec le sang. Tant que la peine de mort existera, la nuit régnera dans la Cour d’assises ».

 

Extrait de la plaidoirie en défense de Christian RANUCCI en 1976 (pour le texte intégral c'est ICI).

 

 Maître LOMBARD a marqué significativement la profession d’avocat en laissant derrière lui des plaidoiries mémorables et de nombreux écrits sur la justice.

 

Avocat de grandes causes, il a eu à traiter du combat des femmes pour la légalisation de l'avortement en France.

 

Il est également intervenu dans le cadre des drames du Heysel et de Furiani mais aussi des accidents médicaux, comme l’affaire Albertine SARRAZIN, au sujet de laquelle il a déclaré :

 

« J'aurais voulu défendre Verlaine, Baudelaire, Oscar Wilde. Dieu ne l'a pas voulu. J'ai eu ma revanche en défendant Albertine Sarrazin »

 

Homme de culture, il a eu à cœur de régler les successions de peintres de renom tels que Picasso, Bonnard et Chagall.

 

Proactif dans l’évolution de la profession et dans la réflexion qui l’entoure, il est l’auteur de nombreux ouvrages, dans lesquels il a tenté de raconter son métier, mais aussi d'analyser l'état de la justice en France.

 

Parmi ces livres, on peut citer : «Mon intime conviction» (1977), «Quand la justice se trompe» (1981), «Le crépuscule des juges» (1988), «Le juge et l'avocat» (1992), «Ma vérité sur le mensonge» (1997) ou encore les «Droits de la défense» (2008).

 

La promotion 2017 – 2018 espère pouvoir marcher dans les pas de Maître Paul LOMBARD, et, avec fierté, reprendre ses mots :

 

« J’ai toujours désiré être avocat, j’ai beau réfléchir, à aucun moment je n’ai eu envie de faire un autre métier »

L’Association des Élèves-Avocats de la Région Rhône-Alpes est une association étudiante et apolitique type loi 1901, représentant les élèves avocats de l’EDARA.

Les objectifs de l’association sont de représenter et de promouvoir les élèves de la promotion qu’elle représente dans leur diversité (différents parcours, différents IEJ...). Elle s’adresse à tous les élèves, quel que soit leur parcours.

Elle développe également les relations entre élèves avocats par des événements différents (festifs, universitaires, sportifs...). Ces événements sont d’importance, car la confraternité se pratique dès l’école, et l’ADEA permet de constituer un lien fort entre les élèves d’une même promotion.

Elle permet également de favoriser et d’entretenir les relations entre les avocats et les élèves avocats. L’ADEA tisse des liens intergénérationnels entre les élèves, les Barreaux et les avocats qui le constituent.

En cela, elle favorise l’insertion professionnelle, permet à chacun de compléter son réseau professionnel, accompagne les élèves avocats pour rechercher des stages et des collaborations. Elle met également en relation les élèves avec des interlocuteurs futurs (banques, assurances...)

L’ADEA est constitué de Commissions, ayant pour objectif de mettre en place les projets et les événements de l’Association.

Chaque année, les élèves avocats choisissent un personnage comme nom de promotion ...

© 2017 - ADEA - Promo Paul Lombard

  • Facebook Clean
  • Google+ Clean
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now